Connectez-vous :

__________________________
VISITES :
97972

Fini le casse-tête des mots de passe



Les règles pour créer un mot de passe fort
:


  • N'utilisez jamais d’information personnelle telles que votre nom, vos initiales ou le nom des membres de votre famille ou de vos animaux de compagnie dans vos mots de passe. N'utilisez pas non plus de nombres facilement identifiables, comme votre numéro de téléphone, votre date de naissance ou de mariage.
  • N'utilisez pas de mots qui existent. Les outils automatisés qui servent à trouver des mots de passe sont très efficaces pour aider les attaquants à deviner les vôtres. Ces programmes testent tous les mots du dictionnaire, ainsi que des combinaisons de lettres et de chiffres, jusqu'à ce qu'ils trouvent une correspondance.
  • Utilisez au minimum 8 caractères, plus les mots de passe sont longs, plus ils sont difficiles à identifier, c’est la loi de la probabilité. Combinez plusieurs types de caractères : mélangez des lettres majuscules et minuscules, ajoutez des chiffres et des caractères spéciaux comme "&" ou "$", pour augmenter la complexité de vos mots de passe et diminuer ainsi les risques de piratage.
  • Trouvez des expressions faciles à retenir, comme un proverbe ou un extrait de chanson, et modifiez-les. L’astuce consiste ensuite à utiliser la première lettre de chaque mot, en insérant ou ajoutant des chiffres et des symboles. Exemples :
« Un kilomètre à pied, ça use les souliers » donnerait : 1K@Pçuls
« Le casse-tête des mots de passe » donnerait : lctDmdp/5*
  • Utilisez un mot de passe différent pour chaque compte. Si un pirate informatique venait à le découvrir, il aurait ainsi accès à tous vos comptes et les informations qu’ils contiennent. C’est comme d’avoir une clé unique pour votre boîte aux lettres, votre maison principale, votre voiture, votre résidence secondaire, celui qui la trouverait pourrait ouvrir tout ça sans effort !
  • Pour différencier les sites entre eux, vous pourriez ajouter 2 lettres qui les distinguerait. Exemples :
1K@PçulsDy (pour Darty)
1K@PçulsFn (pour la Fnac)
1K@PçulsSs (pour la sécu)
etc.
  • Lorsque vous utilisez votre ordinateur portable depuis un point d'accès Wi-Fi ou un ordinateur dans un café, évitez toutes les activités qui nécessitent un nom d'utilisateur et un mot de passe (telles que des achats ou des opérations bancaires en ligne). Vos données pourraient être interceptées par Internet et via des enregistreurs de saisie au clavier.

Un mot de passe n’est pas fait pour être facile à retenir
mais pour être difficile à deviner !

Après avoir lu toutes ces recommandations (issues du site de Norton, éditeur d’Anti-Virus), vous soupirez déjà en pensant, mais c’est impossible, je ne pourrais jamais retenir tous ces mots de passe ! Allez sur le site d’Avast, et tapez quelques-uns de vos mots de passe, juste pour tester leur force, c'est amusant (en milieu de page sur le lien ci-dessous) :

La prudence voudrait en effet que vous ne les écriviez nulle part. Mais si vous faites ce choix, tâchez au moins de ne pas conserver vos notes ou votre carnet à proximité de l’ordinateur ou dans votre sac à main.

L’autre solution, testée pour vous, c’est de confier toute cette gestion fastidieuse à des outils spécialisés. Il en existe un, sous forme de module intégré, dans chaque suite de sécurité payante, dont les meilleures sont celles de Bitdefender, Norton, et Kaspersky. Leur principe est le même, il vous est demandé un seul mot de passe long et compliqué (en appliquant les recommandations ci-dessus), pour pouvoir remplir automatiquement vos données de connexion sur chaque site internet enregistré. C'est le seul que vous aurez à retenir.

Mais Avast l’intègre également dans son antivirus gratuit. Bonne nouvelle pour ceux qui ne veulent pas dépenser, mais nous ne recommandons jamais les solutions gratuites, qui, aussi bonnes soient-elles, ne sauraient proposer le même niveau de protection que les payantes.

Et pour ceux qui ont seulement un antivirus et veulent juste un gestionnaire de mots de passe pour augmenter la sécurité de leur ordinateur, il existe 2 excellentes solutions logicielles indépendantes :

Keepass : http://keepass.fr/


Dashlane : https://www.dashlane.com/


Les deux ont été créés par des sociétés françaises, et sont gratuits pour une utilisation sur 1 seul PC
Keypass vous demandera de saisir vous-mêmes toutes les adresses de sites où vous avez un compte, et les identifiants et mots de passe associés.
Il s'agit d'un logiciel libre, recommandé par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information). Vos informations sont stockées sur votre PC.
Nous le trouvons cependant assez fastidieux à utiliser.
Dashlane récupère dans un premier temps tout ce que vous avez enregistré dans votre navigateur (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Edge, Safari). C’est déjà ça de travail à faire en moins.
Par contre, les données sont stockées dans le cloud car Dashlane propose aussi une version payante qui synchronise tous vos identifiants et mots de passe entre plusieurs appareils (PC, tablettes, smartphones), .
Chaque fois que vous créez un nouveau compte utilisateur sur Internet, l'adresse du site, votre identifiant et votre mot de passe sont automatiquement sauvegardés par le logiciel. Si vous êtes à court d'idée, il peut même proposer un mot de passe très sécurisé à votre place.
Chaque fois que vous accédez à un site internet où vous avez un compte, le gestionnaire remplit automatiquement et rapidement les informations de connexion à votre place

Parce qu'on n'est jamais trop prudent et qu'Internet n'est pas infaillible, nous préconisons d'adopter les 2 méthodes, celle sur carnet à conserver à l'abri, et la solution logicielle pour faciliter vos connexions sur Internet. Une fois votre nouvel outil opérationnel, pensez à supprimer vos mots de passe enregistrés dans votre ou vos navigateurs (dans les paramètres avancés), car ils sont faciles à trouver, donc à voler.