Connectez-vous :

__________________________
VISITES :
77819

Les Réseaux Sociaux ... pour quoi faire ?

Réunion entre nomophobes
Charmant déjeuner... entre amis ou nomophobes ?

Le principe d'un réseau social est de retrouver des personnes que l’on connaît, ou d’en découvrir de nouvelles par affinité autour d’un thème précis, qui à leur tour, vous permettront de rentrer en contact avec d'autres personnes ; de fil en aiguille, chacun ajoutant l’autre à sa liste de contact, on peut rapidement se constituer un réseau conséquent, avec des objectifs variés.

On peut en choisir un pour des motifs personnels, afin de partager avec des amis ou de la famille des photos, des évènements (mariage, naissance, diplômes, etc.) ou même des jeux ; ou encore pour des raisons professionnelles, (trouver un nouvel emploi, des collaborateurs, des partenaires, faire connaître son travail, ses œuvres, etc.), mais on en trouve aussi qui permettent de suivre les actualités ou de découvrir des artistes. Chacun peut y trouver son compte.

Les Réseaux Sociaux
Les grandes catégories de réseaux sociaux à retenir :

Les généralistes : Facebook – Google+ - Twitter
Les professionnels : LinkedIn - Viadeo
Les retrouvailles d’anciens élèves : Les Copains d’Avant - Trombi
Les rencontres sentimentales : Meetic – eDarling - Elite - Attractive World
Le partage de photos : Pinterest – Flickr - Instagram
Le partage de vidéos : Youtube – DailyMotion - Vimeo
Le partage de musique : Spotify – Deezer
et d'autres ...

Les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans notre vie. Avec des millions d'adeptes (Facebook en compterait plus de 800 millions), ils s'imposent comme des outils de communication et de changements. Mais si les réseaux sociaux présentent des avantages, ils ont aussi leurs inconvénients. Tâchons d’en lister ci-dessous les principaux :
 
LES AVANTAGES LES INCONVENIENTS
Se rapprocher des gens qu’on connaît
Les réseaux permettent de retrouver des relations perdues, d'anciens copains de classe ou partenaires amoureux, voire des parents éloignés. Ils permettent d’obtenir très facilement des nouvelles de tous ceux avec qui on souhaite renouer ou rester en contact. Attention toutefois, recevoir des notifications d'un réseau annonçant les dernières publications d'un proche ne remplace pas un mail personnel ou un coup de téléphone.

Une aide à l’emploi
Quand on est à la recherche d’un emploi, l’annoncer sur les réseaux à ses contacts qui ont des contacts qui ont des contacts multiplie les chances de dénicher un futur employeur. Grâce aux outils qui permettent de retracer ses études et sa carrière en ligne, on peut attirer l'attention des entreprises, et vos contacts vous recommander auprès des leurs. A condition d'être cohérent entre l'écrit et les entretiens.

Promouvoir ses œuvres et se faire connaître
Partager ses peintures, ses musiques ou ses travaux sur les médias sociaux permet à moindre coût de se faire connaître, et si talent il y a, de créer le « buzz ». Plusieurs artistes ont ainsi acquis une renommée mondiale grâce à internet. C’est le cas du chanteur canadien Justin Bieber, par exemple.

Être informé rapidement, s’ouvrir au monde

Les organes de presse sont très présents sur les réseaux sociaux permettant à leurs abonnés de suivre les derniers développements de l'actualité. En véhiculant en temps record des images ou de faits majeurs, ils peuvent changer le cours des évènements, comme Twitter en 2011, qui a aidé les acteurs du Printemps Arabe à renverser des gouvernements. On découvre des mondes différents, et la culture et le savoir deviennent accessibles au plus grand nombre.

Des lieux de solidarité
Diffusion d’avis de recherche de personnes disparues, campagnes de don ou de soutien à des causes humanitaires, les réseaux sociaux sont devenus des outils puissants pour sensibiliser un grand nombre d’individus à l’action solidaire.

Un remède à la solitude et l’isolement
Entre une mobilité réduite et l’éclatement géographique des familles, beaucoup de personnes âgées souffrent d’une rupture de liens familiaux et sociaux. Internet leur permet maintenant de communiquer sans bouger, d’être au courant des dernières nouvelles de leurs enfants et petits enfants, les suivre en image à distance. Il peuvent aider à rompre l’isolement.
Etre absent à côté de ceux qu’on aime
Les réseaux sociaux étant accessibles sur tous les smartphones, beaucoup se sentent obligés de réagir dans l’immédiat à tous les messages, de ne pas perdre une miette de ce que font leurs "amis", les empêchant de profiter du moment et des personnes présentes. Les photos les plus drôles illustrant ce phénomène mondial ne manquent pas dans la presse.

Ternir sa réputation professionnelle
Les recruteurs utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour dénicher des candidats ou vérifier leur personnalité. Or les membres de ces mêmes réseaux ont souvent tendance à déballer leur vie sans pudeur. Ceci leur fait une très mauvaise publicité et peut s’avérer en totale contradiction avec leur attitude en entretien ou ce qu'ils ont écrit dans leur CV.

Atteinte à la vie privée
Informer vos « amis » de certaines facettes de votre vie privée peut entraîner des problèmes. Combien d'adeptes de Facebook ont été victimes de cambriolage après avoir annoncé un voyage dans les Caraïbes ou publié des photos de leur intérieur ?

L'intimidation et la vengeance
Trop de personnes mal intentionnées se servent des réseaux sociaux pour harceler des collègues, des confrères, des étudiants, régler ses comptes avec la famille, sans limite ni censure. Jeunes et moins jeunes rédigent des messages insultants ou haineux et s'en donnent à cœur joie, détruisant parfois la vie d’une personne, conduisant à des drames irréparables. Sujet également couvert par les médias.

La cybercriminalité
Les pirates informatiques sont passés maîtres dans le vol d'identité via les réseaux sociaux. Certains s'en servent pour avoir accès à vos renseignements personnels, voler des mots de passe, utiliser vos photos, etc.

La pédophilie – le recrutement terroriste
Les histoires d'horreur ne manquent pas. De nombreux pédophiles utilisent les réseaux sociaux pour dénicher et séduire des fillettes et des adolescentes pour ensuite les agresser. Les extrémistes aussi procèdent de la même manière pour recruter des combattants potentiels. Les actualités en parlent régulièrement, inutile d'en rajouter.

En conclusion

Arrêtons d'incriminer Internet de tous les maux de la terre, la technologie n'est qu'un accélérateur et amplificateur de la nature humaine. Si on peut y sauver des vies comme en ruiner et que les réseaux permettent de diffuser toutes sortes de comportement à la vitesse d'un éclair et avec un rayonnement mondial, nous n'en sommes pas moins responsables de nos actes comme de nos écrits, et des contenus que nous y publions.

Aux personnes qui s'insurgent de voir leur vie ou leurs photos intimes déballées au grand jour et utilisées à mauvais escient, la première question qui vient à l'esprit c'est : "mais comment sont-elles arrivées sur la Toile et par qui ?" Quand on tient un journal intime, le laisse-t-on chaque matin sur le paillasson devant notre porte d'entrée à la portée de tous ? Peut-on encore aujourd'hui ignorer les risques d'Internet ? Les jeunes qui s'y aventurent pour la première fois sans doute, charge à nous, adultes de les en informer.

Avoir du bon sens et respecter les principes fondamentaux de bienséance permettraient à certains de ces réseaux de gagner en qualité : faire preuve de civilité, de pudeur, de discrétion, de respect, devraient avoir autant cours dans le monde virtuel que dans la vie. N'utilisons pas Internet comme un lieu de pugilat ni un tribunal mais comme un véhicule de l'Information, du Savoir et de la Culture pour tous ! Est-il possible d'exiger des plateformes sociales qu'elles scrutent davantage les contenus qu'on leur confient ? Cela pourrait faire partie de leurs obligations, mais c'est un autre débat...

Pour autant, rien n'empêche d'ouvrir un compte sans autre information personnelle que les mentions obligatoires de toute création de compte (nom, prénom et adresse mail). Rien ne vous oblige à répondre aux questions posées, rien ne vous force à accepter qu'un réseau "scanne" vos contacts pour leur envoyer des invitations, vous conservez la liberté d'accepter ou non celles que vous recevez, bref, vous pouvez avoir un compte "dormant". On peut par exemple vouloir s'inscrire sur Facebook uniquement pour jouer à distance avec des personnes de son choix, au Scrabble Mattel d'Electronics Arts™ !

Si vous souhaitez approfondir le sujet et découvrir tous les Réseaux Sociaux, lisez l'excellent travail de Rudy Viard, Consultant en Marketing sur Internet depuis près de 10 ans Cliquez pour accéder à son article : Rudy Viard - Les réseaux sociaux